1 octobre 2015 Rédigé par Romane

Un podium au Mans

Samedi matin, Simon signe le 9ème temps aux essais qualificatifs, mais lors des tours de mise en grille de la course 1, c’est l’alarme à bord de la voiture n°21 : son pilote a du mal à monter et à descendre les rapports. L’équipe Tech 1 Racing parvient à régler le problème à quelques secondes de la fermeture de la pitlane. Au moment de s’élancer pour le tour de formation, Simon ne peut éviter un patinage massif, qui se renouvelle malheureusement lors du véritable départ. Il chute au 16ème rang, mais en fin de course, il enchaîne de magnifiques dépassements à l’entrée et à la sortie de la chicane Dunlop ainsi qu’à l’extérieur du virage de la Chapelle. Les connaisseurs apprécieront ! Il termine 11ème, à une place des points.

En raison d’un niveau de grip assez limité, Simon doit attendre sa sixième tentative lors de la deuxième séance qualificative pour signer son meilleur temps, qui aussi LE meilleur temps du groupe B ! Ce chrono de 1’32’’729 restera LE meilleur temps absolu jusqu’au baisser du drapeau de la séance du groupe A… quand son coéquipier Anthoine Hubert le prive de la pole position pour 72 millièmes de seconde !

Au départ de la course 2, les deux pilotes Tech 1 se présentent de front à l’entrée de la première chicane, tandis que l’Italien d’Agosto tente de s’infiltrer à la corde. Cette situation ne laisse à Simon d’autre choix que de couper la chicane pour éviter l’accrochage. Il passe ainsi en tête sous la passerelle Dunlop. La course est alors neutralisée pendant deux tours. A la relance, Simon garde la tête deux tours de plus, mais préfère laisser passer Anthoine Hubert pour ne pas risquer une pénalité suite à l’épisode du premier freinage. Les deux coéquipiers exécutent la manœuvre de façon à ne pas perdre de temps, car derrière, Olsen commence à se montrer menaçant. Dans le dernier tour, le Danois tente d’ailleurs un dépassement sur Simon à la Dunlop. Le Français préfère à nouveau couper la chicane pour éviter tout contact. Il passe la ligne en 2ème position, mais logiquement, les commissaires sportifs replacent Olsen au 2ème rang. Qu’importe pour Simon, son équipe, sa famille, ses amis et ses partenaires, ce premier podium est un grand moment de bonheur !

Je suis très heureux d’avoir lutté aux avant-postes aujourd’hui, d’offrir ce podium à tous ceux qui m’ont soutenu depuis mes débuts en sport auto. En plus, nous sommes au Mans, c’est un podium mythique ! Ce résultat me redonne confiance, j’espère que je pourrai continuer sur ce rythme et finir l’année au top à Jerez ! »!

Partagez cet article !

Laisser un commentaire