21 mai 2015 Rédigé par Romane

Le deuxième podium de la saison

Simon savait qu’il lui faudrait performer en qualification pour réussir un bon résultat sur ce circuit urbain. Il n’est pas impossible de dépasser à Pau mais compte tenu de la proximité des rails de sécurité, la punition en cas d’échec peut se révéler lourde de conséquences… notamment pour le temps de sommeil des mécanos ! A Motorland, Simon était passé à côté de la qualif en choisissant de rester en pneus pluie sur une piste qui séchait en fin de séance. A Pau, dans un contexte similaire, Simon et son équipe ont pris le parti inverse. Chaussé de pneus slicks, le pilote Tech 1 Racing s’est hissé à l’extérieur de la première ligne de la grille de départ de la course 1.

La monoplace n°31 s’élance parfaitement au départ samedi, mais la voiture n°22 placée en pole et pilotée par le coéquipier de Simon, Anthoine Hubert, se rabat pour protéger sa position. La manœuvre est courante car la pole ne se situe pas côté corde, mais à l’extérieur pour profiter dune meilleure adhérence. Le poleman a donc tout intérêt à se décaler le plus tôt possible vers l’intérieur. Simon est contraint de lever le pied pour éviter le contact et Matevos Isaakyan en profite logiquement pour s’infiltrer. Le classement n’évoluera plus jusqu’à l’arrivée et Simon escalade la troisième marche de ce premier podium du meeting. Le meilleur tour en course est une satisfaction complémentaire qui démontre que la victoire s’est sans doute jouée au moment du départ…

La piste est toujours sèche et le soleil fait une de ses rares percées du week-end pour la deuxième séance qualificative. Simon signe un 7ème temps qui le laisse forcement sur sa faim. Heureusement, il parvient à refaire en course une bonne partie du terrain perdu. Le Britannique Barnicoat et le Russe Isaakyan sont débordés dès le départ. Plus tard dans la course, au dixième tour, Le Croate Kodric se loupe à la Gare et part en tête à queue. Simon revient alors sur Matthieu Vaxiviere mais pas suffisamment pour mettre la troisième place du pilote de Formula Renault 3.5 en danger. La 4ème place est au bout de la route !

« Mon seul regret est la Q2 où j’ai pêché dans le secteur 2. Mais j’ai compris le problème en travaillant la question avec mon ingénieur puisque dans la course 2 j’ai réussi le meilleur temps de tout le plateau… dans ce même secteur 2 ! Je suis content de la Q1, de mes deux départs, de mon rythme dans les deux courses, d’être monté sur le podium et d’avoir signé le meilleur tour samedi. Il y a beaucoup de positif à retirer de cette course à domicile. Il faut maintenant en faire autant en Eurocup ! »

Partagez cet article !

Laisser un commentaire