31 octobre 2018 Rédigé par Simon Gachet

Hungaroring: Simon impressionne et décroche un nouveau podium !

 

Blancpain GT Series Sprint Cup, Hungaroring, 1er & 2 septembre 2018

 

Quelle course ! Sur un Hungaroring détrempé, Simon Gachet a réalisé une véritable démonstration d’attaque et de maitrise qui s’est concrétisée par une 2ème place à une seconde du vainqueur ! L’équipage que l’Isérois forme avec Christopher Haase, lui aussi étincelant près de Budapest, a obtenu son meilleur résultat sur une course et sur l’ensemble d’un week-end. Et en bonus, le duo « Pro » franco-allemand de l’équipe Saintéloc s’est classé samedi comme dimanche en tête des neuf Audi engagées !

 

« The Weapon »

 

Christopher Haase a trouvé un surnom à Simon qui en dit long sur l’estime que le pilote officiel Audi porte à son équipier : « The Weapon » (l’Arme). Il faut dire que les adversaires des deux hommes ont trouvé à qui parler sur le Hungaroring, comme à Misano avant les vacances.

 

Qualifié 9ème pour la course 1, Simon se faufile intelligemment dans le peloton, en pneus slicks comme la quasi-totalité de ses rivaux sur une piste en voie d’assèchement. Il entame le deuxième tour en 7ème position et la lutte devient de plus en âpre. Au moment où la fenêtre des arrêts au stand s’ouvre, Simon est 6ème. Son rythme est alors si soutenu que le team le laisse enchaîner les tours jusqu’à la limite règlementaire, c’est à dire la 35ème minute. Les mécanos de Saintéloc signent le troisième meilleur pitstop et Christopher poursuit la remontée de la #25. Il se débarrasse d’une Mercedes et d’une Audi et termine 4ème !

 

La piste est inondée au moment d’entamer les hostilités dimanche et la direction de course décide de donner le départ derrière le safety-car après trois tours de reconnaissance. Cette fois, l’Audi Saintéloc est 6ème sur la grille. Christopher gagne très vite une place, puis il effectue un magnifique dépassement sur l’Audi n°1 en tête du championnat. Il est donc 4ème au moment de passer le volant à Simon. Encore une fois, le pitstop est bien négocié par le team, mais au moment de repartir, plusieurs voitures passent devant le stand Saintéloc et Simon doit patienter quelques secondes afin de ne pas risquer la pénalité pour « unsafe release » (quand un concurrent quitte son stand au mépris du trafic dans la pitlane).

 

Le Français retrouve la piste en 5ème position, mais il affiche immédiatement des chronos impressionnants ! La pénalité d’une Lambo lui rend la 4ème place puis la course est neutralisée car une Ferrari est en position dangereuse dans un bac à graviers. Au drapeau vert, Simon reprend sa marche en avant et double une Mercedes, avant de rejoindre l’Audi n°1 qui avait profité de l’arrêt prolongé de la 25 pour repasser. Simon harcèle son rival et le pousse à la faute… à deux tours de la fin, la 2ème place change de mains ! Quel suspense, quel spectacle, quel splendide résultat pour Simon et Christopher, qui escaladent tout sourire la deuxième marche du podium.

 

Simon : « Nous sommes dans une spirale positive. Seul bémol, la qualification, j’ai payé le fait de n’avoir presque pas roulé depuis fin juin. J’ai eu un peu de mal à me remettre dans le rythme, même si mon chrono n’avait jamais été si près de la pole. Nous avons bien progressé dans nos relais respectifs, en course 1 comme en course 2, sur le sec, le gras ou le mouillé ! On s’entend très bien avec Christopher qui s’est montré diabolique sur les dépassements. Le team a été formidable, je suis très fier d’en faire partie et je les remercie tous. Nous avons été rapides et opportunistes, on peut dire pour résumer qu’on a passé un très bon week-end ! Qui sait, si la course de dimanche avait duré deux tours de plus, j’aurais peut-être pu jouer la gagne ? »

 

Ne rien lâcher au Nürburgring

 

La prochaine manche sera déjà la dernière de la Sprint Cup, c’est presque dommage au vu de la dynamique qui s’est enclenchée dans le cockpit et autour de l’Audi #25 ! En tout cas, personne, chez Saintéloc, n’a l’intention de s’arrêter en si bon chemin. Rendez-vous au Nürburgring les 15 et 16 septembre !

Partagez cet article !

Laisser un commentaire