18 mai 2016 Rédigé par Romane

Candidat à la pole et à la victoire !

A nouveau chargé de disputer la séance de qualification, Simon doit se contenter du 7ème temps en raison d’un problème technique… totalement étranger à sa Ligier JS P3 ! C’est en effet le thermostat du dispositif destiné à chauffer les pneumatiques qui a dysfonctionné. Simon s’est donc élancé avec des pneus trop bas en température et dont la pression était par conséquent inadaptée.

L’équipe avait décidé de modifier sa stratégie au niveau de l’ordre dans lequel les pilotes allaient se succéder au volant pour cette manche italienne. Valentin Moineault s’est chargé du départ pour remonter au 4ème rang. Puis, Eric Debard a enchaîné ses deux relais réglementaires et Simon a pris le volant pour la fin de course en 3ème position. Mais ses espoirs d’aller plus haut sont «douchés» par un orage qui a inondé le circuit et incité la direction de course à mettre en place la procédure «Full Course Yellow». Dans ce cas de figure, les drapeaux jaunes sont agités à tous les postes de commissaires de piste, les dépassements sont interdits et la vitesse des voitures est limitée à 80 km/h. A 27 minutes de la fin, on est passé en mode « Safety Car » avec les concurrents regroupés en file indienne mais toujours aucune possibilité de dépassement. Simon a ramené la Ligier JS P3 n°16 à bon port pour savourer une autre douche, au champagne celle là !

Partagez cet article !

Laisser un commentaire