7 mai 2019 Rédigé par Simon Gachet

(7 mai 2019) Brands Hatch: Une course 1 à oublier, une course 2 mémorable

Le Blancpain GT World Challenge Europe remplace cette année la « Sprint Cup » des années précédentes sur un format identique, avec deux courses d’une heure pour les spécialistes de la catégorie GT3 du Vieux Continent. Ce lancement a été mouvementé avec de nombreux contacts, accrochages et sorties de piste sur le vénérable circuit anglais de Brands Hatch. L’Isérois Simon Gachet et son coéquipier allemand Christopher Haase ont connu leur lot de moments épiques mais leur Audi R8 LMS GT3 Evo a survécu aux deux courses, avec même quelques points inscrits au championnat au bout de l’effort !

Des points durement gagnés

Le week-end commence dans le dur pour l’équipage Saintéloc n°25 qui reste cloué dans son stand pendant la première séance d’essais libres avec un problème d’embrayage rédhibitoire. Il ne reste donc qu’une séance pour la mise au point, mais c’est au tour de la météo de faire des siennes.

Dans sa séance qualificative, Simon est gêné par une autre Audi et perd quatre dixièmes dans son tour rapide. Il sauve les meubles en décrochant une 10ème place sur la grille de la course 1. Dans la foulée, c’est un cauchemar qualificatif qui attend Christopher Haase. Alors que la majorité des pilotes part en slicks au début de la séance, le Bavarois attend un moment plus propice… qui n’arrivera jamais. En effet, à cause de l’accrochage qui provoquera le forfait d’une voiture sœur de l’équipe Saintéloc, la séance est interrompue. Au drapeau vert, la pluie est là et la #25 doit se contenter du 18ème temps à 11 secondes de la pole !

L’enchaînement d’une ligne droite des stands qui ne l’est pas vraiment (droite) et du premier virage en aveugle de Paddock Hill Bend incite souvent à retenir son souffle quand on assite à un départ à Brands Hatch. Alors que le peloton s’engouffre sur cette montagne russe, on aperçoit un accrochage et une voiture en perdition, à la droite de l’Audi de Simon. Celui-ci n’a d’autre choix que de virer vers le bac à sable. A la hauteur de la courbe suivante de Druids, la #25 ferme la marche. Ses pilotes ne pourront faire mieux que 16ème à l’arrivée.

On n’attend guère de miracle de la course 2 avec un Christopher Haase en 18ème position sur la grille mais la volonté de faire appel de la déception de la veille est bien là. Au 6ème tour, il pointe P15 quand un gros crash se produit au virage n°5 (Hawthorn’s Bend). Voyant le désastre obstruant la piste, Christopher oblique dans l’herbe à gauche. Il est alors heurté par une Ferrari qui l’envoie dans un magistral tête à queue et lui ouvre carrément la porte côté passager. Direction les stands où les mécaniciens entreprennent de refixer la porte avec force scotch. Le duo Franco-Allemand retombe 19ème. Christopher gagne deux places avant de passer le relais à Simon. Avec fougue, maîtrise et le concours des erreurs de quelques adversaires, la #25 se fraye un chemin vers une inattendue 7ème place. De quoi mettre du baume au cœur d’une équipe Saintéloc qui ne fut pas épargnée en Angleterre.

Simon : « Le team a vécu un week-end très difficile avec beaucoup de casse sur les trois voitures alors que nous enchainons les meetings sans répit. Qualifications perturbées, course 1 calamiteuse… on pensait abandonner après l’accrochage de la course 2 mais les mécanos ont vu que la fermeture de la porte fonctionnait encore. Ils l’ont renforcée et nous avons pu repartir, effectuer un super pitstop, remonter et marquer des points. Bravo à tous ! »

De l’Angleterre à la Grande Bretagne !

Nombreux sont les teams qui participent à la fois aux versants endurance et sprint du GT en mode Blancpain / SRO Motorsports ! La plupart des camions sont donc restés de l’autre côté de la manche pour se rendre directement à Silverstone où une épreuve de 3 heures attend l’équipage Simon Gachet / Steven Palette / Christopher Haase et ses 47 adversaires ! Ce brelan d’as espère rééditer sa performance de Monza, mais sans la crevaison qui leur avait fait perdre la victoire !

Programme Silverstone (heure locale) :

Samedi 11 mai

15 :40 à 17 :10 : Essais préqualificatifs

Dimanche 12 mai

9:40 à 10:40 : Essais qualificatifs (15’/7’/15’/8’/15′)

15:00 à 18:00 : Course

Partagez cet article !

Laisser un commentaire