23 septembre 2019 Rédigé par Simon Gachet

(23 septembre 2019) Magny-Cours: à un tour près…

A un tour près, Simon Gachet et son coéquipier Eric Debard auraient terminé 7ème à Magny-Cours, l’avant-dernier rendez-vous du championnat de France FFSA GT. Un résultat certes moins glamour que le podium de Pau, mais un vrai résultat tout de même, de nature à récompenser les pilotes et l’équipe de leurs efforts, avec des points à la clé. Hélas le manque de clairvoyance d’un autre pilote en a décidé autrement et Éric en fut quitte, à deux kilomètres de l’arrivée, pour une belle chaleur et un contact avec le mur !

Un Top 7 a disparu !

Déjà dans la première course, Eric et Simon auraient pu terminer dans le Top 10 si un concurrent en perdition n’avait fait perdre plusieurs places à l’Isérois à la chicane du Lycée ! Parti 24ème, Eric était revenu 17ème au changement de pilote. Simon avait continué sur cette lancée et pointait 13ème quand la Porsche qui se trouvait juste devant lui est partie en « sucette » sur le vibreur extérieur. Mais son pilote a insisté pour entrer quand même dans la chicane en obligeant Simon à effectuer une manœuvre d’évitement. Celle-ci lui a fait perdre tout son élan à l’entame de la ligne droite des stands, et plusieurs pilotes n’ont pas hésité à le déborder, en coupant la chicane pour certains. L’Audi #14 s’est classée 14ème en Pro-Am.

Dimanche, Simon s’est qualifié avec le 7ème temps et a couvert l’entièreté de son relais au 6ème rang. L’équipe Saintéloc s’est offert le 2ème meilleur pitstop du plateau et Eric est reparti sur un rythme soutenu et constant. Il a longtemps conservé la 6ème place avant de se la faire subtiliser par Alain Ferté. Le Top 7 qui lui tendait les bras restait plus qu’honorable compte tenu du niveau de ce championnat de France. Dans le dernier tour, Eric a rejoint un retardataire qui lui a signifié au moyen du clignotant qu’il lui ouvrait la porte. Alors que le pilote de l’Audi rouge et blanc s’y engouffrait, l’autre a brutalement décidé de changer d’avis et a propulsé la R8 hors de la piste vers les piles de pneus…

Simon : « Nous avions commencé par une excellente séance libre, avec quatre Audi dont les trois du team Saintéloc aux quatre premières place. Mais nous ne pouvons qu’être frustrés par l’issue du week-end car nous avions toutes les cartes en main pour scorer des points et quitter Magny-Cours sur une note positive. On donnera tout pour mériter notre revanche au Paul Ricard. Mais avant, avec l’Audi GT3, nous avons un championnat Blancpain d’endurance à finir en beauté fin septembre à Barcelone ! »

Cap au Sud

En effet deux des trois championnats auxquels Simon aura pris part cette année n’ont pas encore dit leur dernier mot ! L’an passé, l’Audi Saintéloc de pointe avait lutté pour le podium à Barcelone. L’objectif sera de concrétiser cette année, toujours avec l’Allemand Christopher Haase et un nouveau coéquipier venu de la Formule 2, le Français Dorian Boccolacci. Rendez-vous au Festival de la Velocidad du 27 au 29 septembre.

photo Twenty-One Creation

Partagez cet article !

Laisser un commentaire