11 septembre 2019 Rédigé par Simon Gachet

(11 septembre 2019) La meilleure des 12 Audi du championnat !

Certes, ils auraient préféré apparaitre plus haut qu’en 5ème position dans le classement final du Blancpain GT World Challenge Europe au soir de cette dernière étape en Hongrie. Mais Simon Gachet et Christopher Haase n’ont pas à rougir de leur parcours 2019, émaillé d’une victoire et de 3 autres podiums. Avec le concours efficace du team stéphanois Saintéloc, l’Isérois et le Bavarois ont dominé l’impressionnant peloton des Audi R8 LMS, qui représentait 12 des 28 voitures ayant régulièrement participé au championnat.

Une paire de six

Sur le Hungaroring, Simon comme Christopher signent l’’un comme l’autre le 7ème temps en qualification. L’Audi #25 entame une course 1 très détrempée sur un tempo diabolique. Au 4ème tour, Simon se débarrasse coup sur coup d’une Mercedes et d’une Aston Martin et achève son relais au 5ème rang. Le pitstop est rondement mené mais à peine sorti de la pitlane, Christopher commet une de ses rares erreurs, sous la forme d’un tête-à-queue à la chicane ! une quinzaine de secondes sont perdues, mais l’Allemand déchainé parvient à regagner trois places tout en réalisant le 2ème meilleur tour sur une piste en voie d’assèchement. Il termine 6ème à seulement 14 secondes du vainqueur.

La course 2 voit, sur une piste sèche, Christopher gagner une position au cours de son relais puis Simon conserver la 6ème place jusqu’au damier. Les deux hommes ont certes battu les autres Audi mais sans pouvoir jouer le podium. Le bilan des deux courses est légèrement positif par rapport aux places de départ mais l’objectif de conquérir une place sur le podium final du Blancpain GT World Challenge Europe n’est pas atteint. Sur le plan personnel par contre, Simon peut se réjouir du pas de géant accompli à l’occasion de sa deuxième saison en GT3 face à une opposition de haut niveau, dans une série qui valorise autant la performance pure que l’art de la bagarre.

Simon : « Ce fut un week-end mitigé, nous étions très vites sous la pluie mais on n’a pas concrétisé notre potentiel dans la course 1. Dimanche, nous n’avions tout simplement pas le rythme pour suivre les meilleures Mercedes et Lamborghini. Sur l’ensemble de la saison, j’ai énormément progressé et sur les dernières épreuves, je pense avoir fait jeu égal avec Christopher qui est une référence en GT3. J’estime mériter la confiance d’un constructeur et mon ambition à très court terme est d’obtenir un statut officiel. La saison n’est pas finie mais au terme de ce championnat je remercie les membres de l’équipe Saintéloc pour leurs efforts leurs compétences et leur talent qui nous ont permis de marquer des points 8 fois sur 10 et de monter sur le podium et de gagner. Enfin, je suis extrêmement ému aujourd’hui après avoir assisté aux obsèques de mon ami Anthoine Hubert et très honoré d’avoir été invité à porter son cercueil dans la cathédrale de Chartres. Tu resteras à jamais dans mon cœur mon Tonio. »

La rentrée nationale à Magny-Cours

Non, la saison n’est pas finie puisqu’il reste à courir deux épreuves du championnat de France et le final de la Blancpain GT Series Endurance Cup à Barcelone. Le traditionnel meeting de rentrée dans la Nièvre aura lieu ce prochain week-end, les 15 et 16 septembre.

Photo Twenty-One Creation

Partagez cet article !

Laisser un commentaire