26 avril 2019 Rédigé par Simon Gachet

(11 avril 2019) Présentation 2019: trois fois quatre anneaux

La saison 2019 de Simon Gachet sera à nouveau placée sous le double signe de la marque aux anneaux et du team Saintéloc. Le Nord-Isérois pilotera la version GT4 de l’Audi R8 LMS en championnat de France FFSA GT et la monstrueuse GT3 Evo dans les séries Blancpain GT. S’il est assuré de disputer la totalité des courses sprint du Blancpain GT World Challenge Europe, Simon est annoncé partant sur les manches de l’Endurance Cup de Monza, ce week-end, et de Silverstone le 12 mai prochain.

La dynamique du sprint

On se souvient de la saison 2018 et de la spectaculaire montée en puissance du duo Gachet/Haase… Misano ? Podium. Hungaroring ? Podium. Nürburgring ? idem. La paire franco-allemande est reconstituée chez Saintéloc pour la plus grande satisfaction de toute l’équipe dans les courses de 60 minutes d’un championnat rebaptisé Blancpain GT World Challenge Europe.

« C’était mon objectif prioritaire pour cette saison, continuer avec Christopher Haase pour capitaliser sur nos résultats de l’année dernière et sur la confiance mutuelle qui s’est installée entre nous. C’est vraiment très agréable de pouvoir compter sur un coéquipier terriblement rapide et avec lequel le courant passe. »

L’endurance in extremis

Dans l’incertitude pendant tout l’hiver quant à son programme en endurance, Simon a finalement pu trouver un accord pour disputer les deux premières épreuves de la Blancpain GT Series Endurance Cup avec son équipe fétiche Saintéloc et… deux coéquipiers très talentueux : Christopher Haase, encore lui, et le Vierzonnais Steven Palette.

« Ça s’est fait tard, très tard, mais pas trop tard ! Finalement, je me retrouve dans une sorte de « dream team » pro avec Christopher et Steven. Il faudrait que Monza et Silverstone se passent bien et que les planètes s’alignent pour que nous puissions peut-être prolonger ce programme d’endurance. Christopher est là, je me sens chez moi chez Saintéloc et au volant de l’Audi R8 LMS GT3 Evo. En faisant connaissance de Steven, j’ai constaté qu’il était aussi rapide que sympa. Sur le papier c’est donc prometteur, y’a plus qu’à ! »

Quatre anneaux tricolores

Le projet de disputer à nouveau un championnat de France s’est concrétisé relativement tôt au cours de l’intersaison. Simon partagera une Audi R8 LMS GT4 engagée par Saintéloc avec Eric Debard, qui fêtera sur les six circuits du calendrier les 10 ans de son titre national en FFSA GT !

« Eric voulait que je courre avec lui et il préférait rouler avec une Audi… Alors je me suis permis de lui proposer Saintéloc ! Je remercie Eric pour sa confiance. Nous avons fait cause commune pendant deux saisons en LMP3, donc nous nous connaissons bien. Je pense que nous allons faire du bon boulot ensemble. Pour moi c’est toujours profitable d’être aussi souvent que possible dans une voiture de course. Comme en Blancpain, le niveau sera incroyablement relevé en championnat de France. Briller dans ce contexte sera donc significatif et valorisant. »

Les trois championnats vont débuter presque coup sur coup. La Blancpain GT Series Endurance Cup ouvrira le bal dès ce week-end des 13 et 14 avril à Monza pour trois heures de course. Puis, la scène nationale lèvera le rideau à l’occasion des coupes de Pâques à Nogaro du 20 au 22 avril, comme la tradition l’exige. Enfin, le premier départ du Blancpain GT World Challenge Europe sera donné à Brands Hatch le 4 mai.

Photo Twenty-One Creation

Partagez cet article !

Laisser un commentaire